La pause dans l'espace Notre-Dame : Une oasis de fraternité

Nous offrons un coeur et une oreille qui écoutent !

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+

L’Espace Notre-Dame a ouvert ses portes au printemps 2015. Situé dans les salles attenantes à l’église Notre-Dame, à Bordeaux, il accueille des permanences d’écoute et de conseil sur différentes thématiques (famille, solidarité, spiritualité...), et propose tout simplement un lieu pour « faire une pause ».

De l’extérieur, au premier regard l’affiche colorée attire l’œil. Puis, la promesse d’une pause “gratuite” au cœur du triangle d’or, à deux pas des commerces luxueux du cours de l’Intendance, éveille la curiosité. Depuis quelques jours, l’Espace NotreDame vient d’ouvrir ses portes place du Chapelet, dans le centre-ville de Bordeaux. Adjacente à l’église du même nom, cette salle paroissiale n’était, jusqu’à il y a encore quelques semaines, que peu utilisée.

« Nous avons réfléchi, l’an passé, suite à Tremplin pour la Mission, à des initiatives à mettre en place sur la paroisse, retrace le père Jean Rouet, curé de Notre-Dame. Nous avons constaté que nous pourrions ouvrir cet espace donnant en direct sur la place publique. Nous avons senti que le plus urgent était de faire naître dans la ville des espaces de rencontres gratuites, où chacun peut simplement “ poser son sac ”. »

Une équipe accueillante et à l'écoute.

 

C’est cette idée de « se poser » et de « pause » qui a donné naissance à cet Espace NotreDame. Mais le lieu ne serait rien s’il n’était accompagné d’un projet et d’une équipe de bénévoles. «  L’idée est que les gens puissent trouver ici un café ou un thé, des livres à consulter ou emprunter, mais surtout rencontrer des gens pour discuter et entamer un dialogue », souhaite le père Rouet.

«  J’ai fait signe, au départ, à quatre personnes, explique-t-il. Un diacre qui cherchait un lieu pour accueillir couples et familles, une ancienne médiatrice de la Ville, une religieuse de la Compagnie Marie Notre-Dame impliquée dans la formation et une équipe SaintVincent de Paul. » Le Secours catholique est également de la partie.

 

Un enthousiasme contagieux

Une petite équipe qui s’est étoffée dès la deuxième rencontre par le simple bouche à oreille. « Je ne connais pas grand monde sur Bordeaux, confie Sœur Paulette Lamothe, l’une des premières participantes. Mais après avoir participé à la première réunion, j’ai pré- senté le projet à Rudy, un jeune éducateur qui intervient dans notre école Notre-Dame.  » Quelques jours plus tard, elle le retrouve à l’Espace Notre-Dame avec deux autres camarades, Thomas et Charlotte. « Un peu comme dans l’Évangile, sourit elle, chacun à dit autour de soi : “ Viens et vois ce que j’ai trouvé ”. »

« Aujourd’hui, je compte près d’une trentaine de personnes prêtes à donner un peu de temps. Cela va de jeunes étudiants à des retraités », constate le P. Rouet. Des bénévoles qui seront formés pour orienter les personnes accueillies en fonction de leur demande.

«  L’idée n’est pas de faire du prosélytisme, du social ou de servir un repas, souligne Sœur Paulette. Nous offrons surtout un coeur et une oreille qui écoutent ! Les gens ont parfois simplement besoin de partager un peu le fardeau qu’ils portent. Je pense que la fraternité n’est pas toujours une chose évidente à vivre. Je suis heureuse de pouvoir vivre ainsi ma foi dans une expérience concrète. Et si je peux être disponible pour apporter un peu d’humanité et d’amour, ce sera une bonne chose. »

Un petit oasis de fraternité qui trouve un écho certain dans le message de carême du pape François qui appelle à combattre les déserts de l’indifférence.

Horaires de l'accueil

Mercredi 15h-18h

Jeudi 15h-18h

Vendredi 15h-18h

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+